Aller au contenu principal

Kiosque

le b.a.-ba du NFC

In dossier Le NFC

Finis les portefeuilles ventrus, gros des dizaines de cartes de fidélités dont on ne peut décemment pas se séparer dès que l'on sort. Derrière nous, les tickets de métro, les cartes de stationnement et autres billets qui encombrent nos sacs, traînent des jours et des jours dans nos poches, et dont on s'interroge encore sur la validité (composté ? Pas composté ?) La technologie sans contact (NFC) nous simplifie la vie en condensant une multitude de données dans nos mobiles. Petite leçon introductive.

A quelques centimètres seulement...
La technologie sans contact s'appelle aussi NFC. Comprenez Near Field Communication. Elle permet à deux appareils de communiquer ensemble à condition qu'ils soient compatibles et proches l'un de l'autre (à quelques centimètres). C'est une technologie de communication sans fil à courte portée et haute fréquence. Les mobiles équipés deviennent alors des cartes à puces savantes dont il s'agit d'effleurer d'autres terminaux pour payer un achat, prendre le métro ou lire des données. A la fin 2012, 2,5 millions de téléphones mobiles étaient équipés de la technologie NFC.

Payer, bouger et s'informer
Amusons-nous à faire un petit inventaire... Dans un porte-feuille, nous avons, bien souvent : une carte bleue, une carte ou des tickets de transport, la carte de fidélité de notre magasin d'alimentation favori, plusieurs cartes de fidélité de nos boutiques fétiches, un ticket de stationnement, etc. Avec la technologie sans contact, tout ce petit bazar se retrouve intégré dans notre mobile. Et, on peut alors, en passant notre téléphone devant une borne électronique compatible, régler ses achats, valider ses titres de transport ou consulter des informations pratiques.

Notre mobile, un petit malin...
Si cette technologie permet à nos mobiles de stocker sur leurs cartes SIM des données essentielles, elle facilite également la diffusion d'informations. Dans ce cas, le mobile devient un lecteur de cartes sans-contact ou d'étiquettes électroniques. Un peu à la manière du Flash Code, le mobile lit les informations intégrées à des étiquettes qui peuvent se trouver sur des abris bus, sur des affiches placardées dans les stations de métro, sur des colis, des monuments... Malins, ils peuvent ainsi nous permettre de tout savoir sur la traçabilité d'un aliment ou l'empreinte écologique d'un jouet.

Echanger sans un clic
Et ce n'est pas tout : les services sans contact, c'est aussi la possibilité offerte aux utilisateurs d'échanger des informations depuis leurs mobiles. Vidéos, photos, tickets, informations... passent ainsi d'un terminal à l'autre sans que l'on ait le temps de dire « Ouf »... Plus besoin de cliquer. La voie est ouverte à la circulation de données l'une des plus fluides qu'il soit... jusqu'à aujourd'hui.

Dates de publication:  21/04/2013

Commentaires

Portrait de clio_Td

Pas mal comme présentation.

Portrait de david89mac

Très bonne présentation. Très pédagogique. Mais le LabOrange avait travaillé avec la R.A.T.P. pour 2 expié, est-il prévu une expé pour les transports avec carte navigo NFC embarquée dans le smartphone ?

Portrait de herisson08

Bonne découverte ce dossier!

Portrait de catala

et si on perd son telephone ?, pour ma part ma cbleu est nfc depuis mai 2012

Portrait de david89mac

Il devrait y avoir la possibilité d'intégrer la cb dans le téléphone à l'avenir, non ?

Portrait de mmxm

Encore faut-il que le téléphone ne soit pas déchargé au moment du contrôle du titre de transport...
La batterie est malheureusement encore le gros point faible des smartphones.

Portrait de coulslim87

Belle présentation, mais quid de la sécurité

Portrait de david89mac

La sécurité semble suffisante, on n'a pas entendu parler de larcins aux infos grand public !

Portrait de Alonzo

Merci.