Aller au contenu principal

Kiosque

La lecture numérique avec Orange

Du 5 octobre 2017 au 4 avril 2018, Orange propose des centaines d’albums BD, magazines et journaux en libre découverte.

Les services "ePresse" et "izneo by fnac" seront inclus pour une très grande partie des clients Orange* internet ou mobile, sans coût additionnel.

Orange souhaite que ses clients découvrent et testent des usages innovants avec la lecture numérique, fort du succès rencontré par cette démarche pour la musique avec Deezer.

Avec le service ePresse à partir du 5 octobre, les abonnés Orange* accèdent en illimité à une sélection des titres les plus lus en France : L’Equipe, Libération, Le Parisien, Le Figaro, Public, Ouest France, L’Express, Paris Match, Challenges, Le Point, mais aussi une centaine de titres régionaux.
Au total, plus de 300 journaux et magazines accessibles en illimité depuis l’application ePresse sur smartphone et tablette ou depuis le site web epresse.fr. L’offre a été élaborée en concertation avec les éditeurs de presse.

Les clients d’Orange* pourront, avec izneo by fnac, lire et relire leurs albums préférés parmi une sélection de plus de 3000 BDs.
Ils y retrouveront les héros classiques : Blake et Mortimer, Lucky Luke, Thorgal, Gaston, Spirou, Boule et Bill, Les Schtroumpfs, Yakari, Michel Vaillant, Valérian et plus encore, mais aussi des héros plus récents comme Les Profs, Largo Winch, Tom-Tom et Nana ou sur des genres plus pointus avec des albums tels que Saga, Aldébaran, L’Incal, Le Chat du Rabbin ou encore Wakfu.
Le mode case par case ou « eazycomics » permet une lecture confortable sur smartphone.

Ordinateur, tablette ou smartphone, les contenus sont accessibles où l’on veut et quand on veut. Et ceci avec ou sans connexion, une fois les contenus téléchargés. La lecture se reprend là où elle a été laissée.

Le 5 avril 2018, ces services de lecture numérique seront automatiquement supprimés des forfaits. Les clients qui souhaitent continuer à les utiliser pourront souscrire à l’option ePresse et/ou à l’option izneo by fnac. Chacune sera à 9,99€/mois et sans engagement.

Michel Jumeau, Directeur Digital et Marketing Grand Public d’Orange France, commente : "La digitalisation de la presse est assez proche de ce que nous avons connu sur le streaming musical il y a 7 ans. Nous connaissons bien la presse digitale puisque l’histoire remonte pour nous à 2010, et la BD digitale est très prometteuse. Le potentiel de développement est donc très important et Orange espère en être un catalyseur, en combinant libre découverte et valorisation de ces nouveaux usages."

* En France métropolitaine. Les offres Pros, Sosh et Sosh mobile+livebox, mini 1.99€, prépayées et fixes avec voix uniquement ne sont pas concernées.

En savoir plus : boutique.orange.fr

Source : communiqué de presse

Dates de publication:  12/10/2017

Commentaires

Portrait de nche455

Très belle opération

Portrait de Sarah H.

Une façon originale de découvrir les applis que sont ePresse et Iznéo. Depuis la mise en place de la période d'essai (longue en plus la période), je me surprends à lire plusieurs fois dans le mois divers magasines et BD depuis mon téléphone.

Portrait de celinou25

une très belle initiative de la part d'Orange qui fait découvrir a ces clients une application et en promo.

Portrait de titilapoupoune

Sympa !

Portrait de stouf

Bravo pour cette superbe initiative. Orange garde son esprit de service public malgré la privatisation. Laissons Mr Niel tout donner gratuit à ses abonnés qui sont des incultes ne pensant que la vie n'est faite que de prix et de technologie. Continuez vos clients vous soutiennent.

Portrait de labEx252

Absolument utile, un plus pour Orange. Devrais être intégrer à l'abonnement !

Portrait de labdMRS157

Option agréable et merci à Orange pour ce geste et pour la diversité des titres e-presse en plus agréable à lire. Je n'ai pas utilisé izneo car je l'ai testé avant et je ne me fais pas au format numérique pour les BD je préfère les albums papier.

Portrait de labOEx_1458

Excellente initiative mais peut-être pas assez mediatisée et mise en avant.

Pages