Aller au contenu principal

La ville la plus rapide de France

Bientôt en expérimentation Lab Orange...

Orange choisit Villefranche-sur-Saône pour devenir la ville innovante du Très Haut Débit Mobile avec des débits jamais atteints sur le réseau mobile. Orange y a déployé les dernières technologies de pointe de la 4G+, grâce notamment aux équipements radio Nokia (1) permettant d’atteindre un débit maximum théorique de 680 Mbit/s.

Les séries de tests réalisées par nPerf (2), avec un Sony Xperia XZ Premium (3) ont permis de mesurer, pour la première fois à l’échelle d’une ville dans les conditions réelles, des débits de plus de 500 Mbit/s descendants en 4G+. L’association de technologies ci-dessous permet d’améliorer considérablement les débits sur les autres smartphones compatibles 4G de l’ordre de 50% en débits montants et descendants. C’est donc l’ensemble des clients Orange 4G de Villefranche-sur-Saône qui bénéficieront de ces évolutions technologiques (4).

Des débits « boostés » grâce au déploiement de nouvelles technologies performantes
Ces débits sont obtenus grâce à la combinaison de plusieurs technologies :

  • l’utilisation de trois bandes de fréquence 4G agrégées pour une bande passante totale de 50 MHz
  • la technique de multiplexage MIMO 4*4 qui permet d’augmenter les débits  en exploitant les émissions/réceptions multiples du signal par le site radio et par les terminaux mobiles
  • la technique de modulation optimisée 256QAM permet d’optimiser les débits

Des usages de plus en plus gourmands en data
Pour accompagner la croissance continue des usages notamment liée à la démocratisation de la vidéo, du streaming et des nouveaux formats en mobilité, Orange anticipe l’évolution de son réseau Très Haut Débit Mobile.
Les nouvelles performances de ce réseau élargissent le champ des usages possibles pour le grand public et pour les professionnels et entreprises. Afin d’illustrer les usages permis par de tels débits, Orange a organisé depuis la mairie de Villefranche-sur-Saône, une expérience exclusive grâce à un partenariat avec Idviu  : la diffusion de deux directs en simultané, en 4K, en réalité virtuelle 360° et multi utilisateurs.
Grâce aux débits mobiles exceptionnels, Orange a fait découvrir au public de Villefranche-sur-Saône les coulisses techniques du Tour de France 2017 en direct de Nuits-Saint-Georges. Avec son masque de réalité virtuelle (VR1) et son application mobile, ce même public a pu observer les équipes d’Orange qui œuvrent à la préparation de la retransmission de la Grande Boucle à travers le monde.

Orange, réseau mobile n°1
Grâce à l’expertise de ses équipes et le niveau d’investissement dans le réseau, Orange est réseau mobile classé n°1 cette année et pour la septième fois consécutive selon les résultats de l’enquête mobile de l’Arcep (5).
Ces résultats confirment la pertinence de l’investissement d’Orange dans les réseaux.  Dans le cadre de son plan Essentiels2020, Orange consacre en effet 17 milliards d’euros sur la période 2015-2018, dont plus de la moitié en France métropolitaine. En 2016, Orange y a investi au total plus de 3,4 milliards d’euros.
Grâce à cette stratégie, Orange couvre désormais 99% de la population en 3G+ et plus de 90% (7) en 4G en France métropolitaine aujourd’hui.

 

 

Source : communiqué de presse

  1. A propos de Nokia : Nous créons les technologies pour connecter le monde. Forts des capacités de recherche et d’innovation des Nokia Bell Labs, nous mettons à disposition des fournisseurs de services de communication, gouvernements, grandes entreprises et utilisateurs finaux, le portefeuille de produits, services et licences le plus complet du marché. Du déploiement d’infrastructures pour la 5G, de l’Internet des Objets, aux applications émergentes dans les domaines de la réalité virtuelle et de la santé numérique, nous façonnons l’avenir des technologies afin de transformer l’expérience humaine. www.nokia.com
  2. nPerf : entreprise lyonnaise, spécialisée dans les services de mesure de la qualité des connexions aux réseaux internet. nPerf a effectué plus de 1600 mesures avec son application mobile à Villefranche-sur-Saône en juin.
  3. DAS (débit d’absorption spécifique): 1.21 W/kg, terminal disponible dans les boutiques Orange et sur orange.fr
  4. 4G+ et 4G avec terminal compatible
  5. IdViu : start-up franco-américaine, spécialisée dans le développement de solutions dans le domaine de la vidéo et de la sécurisation des contenus, partenaire d’Orange sur les services de réalité virtuelle.
  6. Communiqué de presse ARCEP du 21 juin 2017 sur les résultats de son enquête d’évaluation de la qualité de service des opérateurs mobiles métropolitains « Orange affiche les meilleurs résultats sur l’ensemble de l’enquête ».
  7. Couverture communiquée par l’opérateur au 1er juin 2017
Dates de publication:  07/07/2017

Commentaires

Portrait de Didier B

Je n'ai pas bien compris le "Bientôt en expérimentation Lab Orange..." vu que là il semblerait que c'est dispo à Villefranche-sur-Saône . D'autres villes en test ou tests plus approfondis à Villefranche-sur-Saône ?

Portrait de Didier B

j'ai oublié : BRAVO smiley

Portrait de looscap

J attends l expe avec impatiences

Portrait de mass

Superbe. Le chiffre annoncée est étrange (680 Mbit/s) car il n a pas d'equivalent sur l échelle 3GPP. Je suppose que le telephone est 3GPP Rel12 avec une debit point de 600Mbits/s?

A Orange maintenant de trouver le ou les services du futur qui nous serrons proposes supportant cette techno.

Cela serait plus que dommage si Netflix/YouTube/Amazon s'accaparent tout cette techno pour nous vendre leurs services...

Portrait de Sotros

Si il y a d'autre expérimentation sur l'ouest de l'ile de France , je suis disponible, en attendant un grand bravo a toute les équipes qui ont déployé ce réseau à la pointe de la technologie. smiley

Portrait de Krystauf

Si il y a ensuite une experimentation paris 13, je suis preneur smiley

Portrait de tomm51

Whaou impressionnant ce débit! Ça va dépoter!!!

Portrait de verdy_p

Désolé de le dire, mais là où je suis la 4G Orange est à la traine (on capte plutôt mal en comparaison du réseau Bouygues qui est parfait... et moins cher!) Trop de zones blanches et de coupures intempestives sur réseau Orange (et "barres" de réception plutôt faibles, pertes de session trop fréquentes, très mauvaise réception en zone urbaine la plus dense car antennes Orange très mal placées et trop peu nombreuses toutes hors du centre-ville et éloignées, Orange a même fermé des antennes et n'utilise pas non plus les sites mutualisés; en campagne pas très loin on a des tas de zones blanches, et pourtant c'est une région avec très peu de relief: on capte des antennes beaucoup trop éloignées, rarement en 4G trop instable, plus souvent en 3G) Certes c'est meilleur que sur le réseau SFR tout pourri, et à peine mieux que sur réseau Free (dont on ne capte pourtant qu'une seule antenne pour desservir ~80 000 habitants dans sa zone, mais qui pourtant marche beaucoup mieux que le réseau Orange en centre-ville: hormis dans une boutique Orange avec sa femtocell de démo, la réception redevient mauvaise en franchissant la porte pour aller juste dans la rue devant à une dizaine de mètres et on passe son temps à chercher un endroit où la captation est meilleure et sans trop de monde autour pour utiliser la bande disponible !)

Ca marche bien pour la téléphonie, mais pour n'importe quoi sur Internet, ça rame vraiment ou on a des tas d'erreurs de chargement de pages ou de pertes de sessions. Je vais quitter Orange mobile pour revenir chez Bouygues

Portrait de verdy_p

Attention la nouvelle bande 2,6 GHz pour la 4G+ perturbe la bande standard du Wifi (2, 4GHz) déjà très encombrée (et compliquée aussi par la présence du Bluetooth avec qui ça cohabite mal). Et c'est également une bande qui pose le plus de problèmes de santé (la plus proche de la fréquence des "microondes" de nos cuisines, donc également facilement perturbée)

Et elle passe mal les obstacles (mauvaise réception intérieure ou en zone urbaine dense).

Les anciennes bandes 800 / 900 MHz et 1,8 / 1,9Ghz sont déjà très encombrées par la 3G et la 4G et même ont des plages réservées en 2G: ce sont pourtant celles qu'on capte le mieux (moins sensibles au relief, moins de zones blanches, plus grande portée, réception intérieure: la plus basse bande 800-900MHz d'ailleurs est plutôt à réserver pour la téléphonie et les SMS, son utilisation en 3G/3G+/4G et maintenant en 4G+ va dégrader le service dans des zones de réception déjà les plus difficiles).

En zone urbaine dense, Orange devrait songer à équiper tous ses abonnés de femtocells partageables, sur une bande élevée (proche de la bande 5GHz du Wifi AC le plus rapide, mais de portée limitée): l'activation de cette femtocell publique devrait permettre d'avoir une réduction de l'abonnement.

La téléphonie Orange (vois et SMS) devrait aussi pouvoir fonctionner en VOIP sur un hotspot Wifi Orange (l'ancien Wiki A/B/G ou Wifi N ou Wifi AC), y compris une box d'abonné Orange (que ce soit l'accès public partagé ou l'accès privé avec une association préalable du téléphone pour l'autoriser), et sans surcout: on devrait ainsi capter mieux à domicile (avec des couts d'appel nettement réduits ou illimités hors forfait puisqu'on paye déjà l'accès Internet illimité fixe en ADSL ou fibre et qu'on ne consommera rien de plus localement, mais uniquement au point d'échange national interopérateurs sur le backbone reliant Orange au monde entier et tous les opérateurs): ouvrez le protocole "SIP" standard sur vos box et laisses nous associer nos téléphones à votre réseau téléphonie sans utiliser la bande mobile: ça libérera de la bande passante sur les fréquences mobiles publiques et sur vos antennes !

Portrait de Alonzo

Je ne suis pas très loin de Villefranche.

Portrait de Cecel

J'ai la fibre depuis février et c'est super : la rapidité de connexion et la qualité d'image avec le décodeur sans plus avoir les micros coupures d'image. En plus avec la 4G c'est le top.

Portrait de David70

Vivement la 5g

Portrait de taltinken44

Le ven, 07/07/2017 - 23:09, looscap a dit :

J attends l expe avec impatiences

moi aussi

Portrait de mali999

A quans le deploiement final ? mais sans oublier les zones blanches...

Portrait de Dimitridu16

Bravo pour cette avancée technologique ! Maintenant il reste plus qu'a faire de même avec les zones rurales, la ou il y a une grosse fracture numérique au niveau du réseau ADSL/VDSL.

Portrait de Meldrak

Et moi je fais toujours parti des 1% non couvert en 3G....

Portrait de labOEx_111_2

Vivement que cela arrive sur Avignon

Portrait de djdoug50

Quelles sont les prochaines villes pour cette expé?

Portrait de djdoug50

Le mar, 01/08/2017 - 13:23, mali999 a dit :

A quans le deploiement final ? mais sans oublier les zones blanches...

+1

Portrait de xtone

pour l'instant je n'ai pas fais mieux que 423 Mb/s en 4G+ ds cette ville

Portrait de verdy_p

Ce n'est pas qu'une question de "fracture" mais aussi de "facture" : les offres en zones rurales sont nettement plus chères faute de concurrence réelle (même si l'opérateur présent n'est même pas propriétaire de l'infrastructure entièrement payée par les collectivités, et donc aussi avec les impôts et taxes locales de ceux qui y vivent, et pourtant les opérateurs font tout pour ne pas s'y porter concurrence alors que les mandats d'exploitation les y obligent !) L'opérateur local étant bien souvent uniquement Orange (ADSL ou fibre) ou SFR (fibre ou câble) et jamais dans les mêmes zones car ils se sont partagés le territoire.

En attendant là où je suis, dans une commune sensée être couverte par la 4G, le débit est exécrable chez Orange (et je ne suis pourtant pas en rase campagne mais dans un village faisant partie de la périphérie urbaine d'une grande agglomération de plus de 100 000 habitants, mais Orange n'est pas mieux non plus dans plein de quartiers de la ville et même en centre-ville juste devant la vitrine de leur boutique Orange on capte aussi mal !) alors que c'est impeccable partout chez Bouygues où que j'aille dans tout le département.

J'ajoute que la ville est câblée par Numéricable/SFR dans la plupart des quartiers, fibrée aussi (en FTTLA) par SFR dans les mêmes quartiers, les autres restant étant tous fibrés par Orange (mais aucune concurrence: on n'est éligible que chez l'un ou chez l'autre alors que les deux transitent par les mêsms gaines souterraine) et que tout le reste de l'agglomération est fibré par la collectivité (qui est propriétaire, mais a passé des marchés publics d'équipement à SFR et Orange avec obligation d'ouvrir la concurrence, ce qui n'a pas été fait du tout depuis 3 ans !).

Pire: là où la fibre est installée, on n'est plus éligible ADSL chez aucun autre opérateur (oui Orange a désactivé les lignes, on ne peut plus passer à Bouygues, Free, Darty, OVH, ou autre en ADSL!) et Orange a bridé les lignes, a rallongé les faisceaux pour les détourner vers d'autres DSLAMs. Les DSLAMs ADSL sont progressivement démontés.

La concurrence n'existe plus. La "fibre au prix de l'ADSL" est un leurre: on est engagé pendant un an, et ensuite on a les hausses de tarif très élévées (et plus moyen de revenir en arrière). Et pas question chez Orange d'avoir la solution 4G à la place, elle ne marche pas du tout.

Orange a été sommé à plusieurs reprises d'ouvrir ses lignes fibre à Bouygues et le refuse. Je ne comprend pas pourquoi Free, Bouygues et OVH ne portent pas plainte contre Orange pour le monopole imposé sur son exploitation de la fibre qui ne lui appartient même pas et sur laquelle la concession publique n'est que pour la réalisation des travaux et les tests avant commercialisation, mais ensuite l'oblige à ouvrir commercialement à tous les opérateurs ! Mais Déjà SFR est complice car lui non plus ne veut pas ouvrir les secteurs qu'il a équipés pour la collectivité. Il y a manifeatement entente commerciale illicite entre SFR et Orange sur ce point, et probablement aussi avec Free.

Il reste alors qui contre Orange et SFR ? OVH ne veut pas trop s'investir dans le marché résidentiel, il sait ouvrir des lignes fibres pour les entreprises qui de toute façon préfèrent louer des colocations dans les datacenters d'OVH.

Le reste ce sont les collectivités elles-mêmes (qui ont des contrats d'abonnement très favorables chez Orange pour équiper les services publics) et les autres sont les TPE, commerçants et artisans qui sont traités comme les particuliers (mais payent beaucoup plus cher encore pour un service encore plus réduit, sans télévision et packages multimédias inclus, donc pour de l'internet nu+téléphonie basique) et ces TPE sont manipulées et souffrent de l'absence de concurrence.

Le seul opérateur qui reste c'est Bouygues (très bon en mobile et beaucoup moins cher) mais malheureusement complètement bloqué d'accéder à des tas de clients particuliers auxquels il avait accès correctement en internet fixe (et avec des box bien meilleures que celles d'Orange). La BBox de Bouygues n'est donc plus éligible, il ne reste que l'offre 4G de Bouygues (mais volume limité, débit limité, pas de télé et pas de téléphone sans abonnement mobile séparé!). Je soupçonne que Bouygues en fait préfère ne pas entrer dans la fibre pour mieux vendre ses offres mobiles (avec abonnements multiples qui lui rapportent plus).