Aller au contenu principal

Kiosque

Un réseau pour l'Internet des objets

En complément de ses réseaux cellulaires, Orange a choisi d’investir dans un réseau Low Power Wide Area* (LPWA), une technologie bas débit qui permet d’assurer une connectivité à faible consommation d’énergie et à moindre coût. Orange a choisi de s’appuyer sur la technologie LoRa (Long Range) pour déployer ce réseau qui couvrira l’ensemble du territoire métropolitain

Dans le cadre de son plan stratégique Essentiels2020, l’Internet des Objets est un axe de diversification pour Orange qui prévoit d’y réaliser 600 millions d’euros de revenus d’ici à 2018.

Opérateur dans le domaine du machine-to-machine (M2M) depuis près de 10 ans avec ses réseaux 2G/3G/4G, Orange complète aujourd’hui son offre de connectivité et prépare le futur de l’internet des objets avec ce réseau, sur la technologie LoRa, qui sera notamment utilisé pour connecter les capteurs des villes intelligentes. Orange poursuit, en parallèle, les travaux de normalisation des futurs réseaux cellulaires (2G/4G)** de l’internet des objets, qui seront opérationnels courant 2017 et pour la 5G d’ici à 2022.

Stéphane Richard, Président Directeur Général d’Orange, déclare : « Le développement de l’internet des objets s’annonce comme une lame de fond dans les années à venir. On estime ainsi qu’il y aura plus de 25 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020.

Dans le cadre de notre nouveau plan stratégique Essentiels2020, Orange a pour ambition de devenir l’opérateur de référence de l’internet des objets. Pour répondre à l’ensemble des besoins, nous avons décidé, en complément des réseaux cellulaires, de déployer un réseau national dédié aux objets ayant besoin d’une connectivité bas débit et à faible consommation énergétique. Ce réseau, basé sur la technologie LoRa, sera ouvert progressivement à partir du premier trimestre 2016.

Au-delà de la connectivité, Orange se développe également dans la distribution des objets connectés, dans l’agrégation et le traitement des données issues de ces objets et enfin, en proposant des services à valeur ajoutée dans le domaine de la santé, du bien-être, de la maison connectée ou encore des Smart Cities.»

Ce réseau LoRa sera opérationnel dès le 1er trimestre 2016 et progressivement déployé au niveau national. Il sera utilisé pour transporter les communications des objets pour les besoins d’Orange et ceux de ses clients, grand public et entreprises. Orange a éprouvé la technologie LoRa en réalisant un pilote à grande échelle dans la ville de Grenoble avec plus d’une trentaine de partenaires.

Les objets n’ont pas les mêmes besoins de connectivité selon les débits, la criticité ou la fréquence des informations transmises. Pour assurer pleinement l’évolution de ces usages, Orange choisit d’investir dans une diversité de solutions pour être l’opérateur de l’Internet des Objets, quels que soient les besoins des objets et quelle que soit la technologie utilisée.

Au-delà de la connectivité, Orange entend fournir à ses clients -entreprises et grand public - des services et des plateformes compatibles et interopérables avec les différents réseaux adaptés aux objets connectés.

Un test en conditions réelles à Grenoble

Orange expérimente depuis mai 2015 un réseau, reposant sur la technologie LoRa, dans la ville de Grenoble avec plus de 30 entreprises. Ce pilote, réalisé en conditions réelles, a permis de tester les principaux usages (collecte d’informations des capteurs, commande d’objets, localisation régulière des objets, etc.). Orange a validé l’interopérabilité de certains fournisseurs de capteurs entre le réseau LoRa et sa plateforme de gestion des données.

Orange recueille aujourd’hui le retour d’expérience des entreprises utilisatrices afin d’améliorer la qualité de service.

La technologie LoRa est également testée au Lab Orange avec l'expérimentation CrowN

* Ces réseaux permettent d’assurer les échanges des objets connectés de petite taille, non raccordés au réseau électrique, nécessitant un faible coût de connectivité et pour des communications sporadiques non critiques.
** 2G norme EC-GSM (extended Coverage GSM) / 4G : cat 0 LTE et PSM (Power Saving Mode).

Source : communiqué de presse

Dates de publication:  22/09/2015

Commentaires

Portrait de villeminot

C'est une bonne idée de faire une séparations des deux réseaux.

Portrait de Didier B

J'espère qu'Orange utilisera des stratégie de commercialisation permettant une diffusion rapide des usages ( pas trop cher, réduction si on utilise plusieurs services...)

Portrait de Julequem

Question : Les objets acteul sont ils compatibles ou il faut ajouter de nouvelles normes (en plus du wifi, Bluetooth...) ?

Portrait de Dames_67

Perso j'attend les premiers retours et surtout les conditions au niveau des forfaits.

Portrait de Rémy du Lab Orange

Le mer, 23/09/2015 - 22:36, Julequem a dit :

Question : Les objets acteul sont ils compatibles ou il faut ajouter de nouvelles normes (en plus du wifi, Bluetooth...) ?

En règle général non. Ces types de réseaux sont aussi surtout dédiés à des types d'objets connectés n'échangeant que peu de données. Il va donc plus s'agit de capteurs où d'équipements industriels que d'équipements grands publics (au moins dans un premier temps).

Portrait de Luc.S

a voir comme beaucoup je dirai que j'espère que les tarifs seront abordables

Portrait de Blondine

En attente de voir la suite.

Portrait de bernique bleue

J'adore le thème des IoT et j'ai été formé sur le Lora, du coup j'aimerais bien aller plus loin sur la page de l'expérimentation CrowN (et en bon lab explorer je clicke partout) et paf : accès refusé. Mais je veux bien bien mettre ma casquette de pentester si c'est le défi smiley

Portrait de cocobos59

est-ce compatible avec le réseau Z-wave d'Homelive ??

Portrait de Rémy du Lab Orange

Le jeu, 15/10/2015 - 15:45, cocobos59 a dit :

est-ce compatible avec le réseau Z-wave d'Homelive ??

Non ce ne sont pas les mêmes types de réseaux et ils n'ont pas la même vocation.

Portrait de Paqui34

Bonjour est-ce que ça pourrait être utilisé, par exemple, pour des capteurs de pollution de l'air, de taux hygrométriques ? connectés avec des panneaux routiers, cela pourrait servir à réguler la circulation par exemple ? ou sur des plantations pour déclencher l'apport d'engrais ?

Portrait de souleymane13

Pourriez vous me donner des exemples concrets d objetdconectes avec la technologie loRa? Svp Avons nous des résultats probants sur le site de Grenoble?

Portrait de Rémy du Lab Orange

Le ven, 16/10/2015 - 16:04, Paqui34 a dit :

Bonjour est-ce que ça pourrait être utilisé, par exemple, pour des capteurs de pollution de l'air, de taux hygrométriques ? connectés avec des panneaux routiers, cela pourrait servir à réguler la circulation par exemple ? ou sur des plantations pour déclencher l'apport d'engrais ?

Tout à fait c'est le but de ce type de réseau.

Globalement cela va être surtout utilisé pour :

  • Des capteurs (niveau d'eau, pollution, capteur de pression pour les passages de voiture...) et un peu tout ce qui ne nécessite pas d'envoyer les informations à une trop grande fréquence (>10min entre chaque communication).
  • Des actionneurs (des panneaux, des systèmes de vanne ...)

Les seuls contraintes sont la fréquence et la quantité de données échangées. Si on doit diffuser un flux audio ou vidéo on restera sur le réseau mobile classique, idem si l'on doit envoyer les informations toutes les secondes par exemple pour un suivi temps réel. Le gros avantage est la faible consommation énergétique, ce qui est pratique dans le cadre de systèmes autonomes.

Portrait de Rémy du Lab Orange

Le jeu, 22/10/2015 - 00:51, souleymane13 a dit :

Pourriez vous me donner des exemples concrets d objetdconectes avec la technologie loRa? Svp Avons nous des résultats probants sur le site de Grenoble?

Pour l'instant ce genre d'infos reste confidentielle en l'état je pense :). Mais il y a une volonté claire d'avancer sur le sujet.

Portrait de souleymane13

Le jeu, 22/10/2015 - 10:19, Rémy du lab'Orange a dit :

Le jeu, 22/10/2015 - 00:51, souleymane13 a dit :

Pourriez vous me donner des exemples concrets d objetdconectes avec la technologie loRa? Svp Avons nous des résultats probants sur le site de Grenoble?

Pour l'instant ce genre d'infos reste confidentielle en l'état je pense :). Mais il y a une volonté claire d'avancer sur le sujet.

OK cela peut se comprendre

Portrait de Mckz

L'enjeu est certain mais j'espère que l'accent sera mit sur la sécurité des données personnelles.

Portrait de Rémy du Lab Orange

Le sam, 24/10/2015 - 22:36, Mckz a dit :

L'enjeu est certain mais j'espère que l'accent sera mit sur la sécurité des données personnelles.

Il est peu probable que ces réseaux soient utilisés pour diffuser des infos personnelles au vu du faible volume de donnée échangeables sur ceux-ci. Si l'on a des capteurs pour les particuliers, les éventuelles infos personnelles seront probablement renseignées au travers d'autre biais (applis mobile, pc ...).

Portrait de BIDAL

Il est indispensable que les systèmes de contrôle des objets connectés à domicile soient totalement ouverts et compatibles avec les principaux standards actuels, notamment Zwave. J'aurais aimé utiliser Homelive comme contrôleur principal à domicile, malheureusement de nombreux objets Zwave ne sont apparemment pas pris en compte par Home live. Je vais donc être obligé de me tourner vers une autre centrale (type eedomus ou Fibaro...)

Portrait de souleymane13

Bonjour a tous On ne pas parle assez des données personnelles et de sécurisations des données concernant les objets connectés Quels sont les moyens de sécurisations utilises pour les objets connectés que devient ou deviendront nos données personnelles Si un serveur plante que faire ?... Je pense que les clients ou futurs sont sensibilise et pourrait etre un frein au développement des usages ..

Portrait de TomFr06

My Plug en LoRa -> moins de problèmes de réception 2G?

Portrait de Rémy du Lab Orange

Le lun, 26/10/2015 - 14:12, souleymane13 a dit :

Bonjour a tous On ne pas parle assez des données personnelles et de sécurisations des données concernant les objets connectés Quels sont les moyens de sécurisations utilises pour les objets connectés que devient ou deviendront nos données personnelles Si un serveur plante que faire ?... Je pense que les clients ou futurs sont sensibilise et pourrait etre un frein au développement des usages ..

Ce problème n'est pas particulièrement lié aux objets connectés, les objets connectés sont liés à des plateformes qui contiennent l'intelligence et les informations personnelles. C'est sur ces plateformes que se posent principalement les problématiques de données personnelles et de vie personnelles.

Concernant les problématiques de qualité de service, il y a pas mal de solutions de type redondance de serveurs, de sites, de plan de rétablissement d'activités.

L'enjeu est plus lié à l'enrichissement des données du cloud avec des données pouvant être des risques de sécurité (ex : je suis ou je ne suis pas chez moi) ou des données très personnelles (informations de santé). Mais c'est plus à mon sens une extensions des problèmes déjà posés par les plateformes de Facebook, Google et autres gros acteurs regroupant les informations personnelles.

Le lun, 09/11/2015 - 19:15, TomFr06 a dit :

My Plug en LoRa -> moins de problèmes de réception 2G?

Logiquement plus de problèmes de réception 2G. Normalement le LORA comme les solutions alternatives (ex : sigfox) sont censés avoir moins de soucis de couverture.

Portrait de Didier B

une petite video bien interessante "Au coeur du réseau expérimental LoRa à Grenoble " : http://www.dailymotion.com/video/k1wxqGWhEzjpzvdZG9G

Portrait de enzo63@orange.fr

Top

Portrait de mali999

A voir avec le temps ...

Portrait de alexvaper@outlook.fr

Bonne idées

Portrait de alexvaper@outlook.fr

Très bonne idée

Portrait de lolugo

a voir suivant les tarifs

Portrait de mathismeunier03@outlook.fr

Intéressant

Portrait de AULOMA

initiative pertinente

Portrait de Alonzo

Très bien.